Chine : un fonds blockchain pour contester la domination des Etats-Unis

Spread the love

Des paroles aux actes ? Le Parlement chinois propose de créer un fonds destiné à financer le développement de l’industrie blockchain en Chine. Outre l’émergence de nouvelles licornes, ce fonds pourrait contribuer à la modernisation de la gouvernance du pays.

 

Avec plus de deux mois de retard, le Parlement chinois (Assemblée nationale populaire) tient depuis le 22 mai sa session annuelle. Ce rendez-vous est notamment l’occasion pour les parlementaires de discuter des opportunités offertes par la blockchain.

Comme le rapporte Beijing News, le député Jieqing Tan propose au gouvernement une mesure en faveur des acteurs blockchain du pays. Il préconise en effet la création d’un fonds spécial destiné au financement de cette industrie en Chine.

La Chine en leader mondial de la blockchain

En cas de vote favorable, le gouvernement héritera directement de la gestion de ce fonds de développement de la blockchain. L’objectif de cet instrument politique est ainsi de soutenir la croissance de sociétés porteuses du secteur.

Le fonds doit aussi contribuer à l’innovation technologique dans la blockchain et à la création de futures licornes (dont la valorisation dépasse 1 milliard de dollars), détaille Jieqing Tan. Mais le député estime en outre que le soutien à cette industrie favorisera la modernisation du système de gouvernance chinois.

L’élu encourage à faire de la Chine le leader de l’innovation technologique dans la blockchain, insistant notamment sur les enjeux de souveraineté et de sécurité nationale. Cependant, pour le parlementaire, l’écosystème blockchain reste fragile.

Il explique cette situation par un nombre limité d’entreprises et de taille réduite, un manque de compétences humaines et d’information. Un fonds piloté par l’Etat et la commande publique pourraient donc corriger ces faiblesses.

Contester l’hégémonie américaine sur les financements

La création d’un fonds est par ailleurs de nature à favoriser l’émergence de nouveaux projets blockchain en Chine et d’attirer les investisseurs. Le « Global Crypto M&A and Fundraising Report » de PwC notait déjà une hausse des capitaux investis dans la crypto et la blockchain en Asie.

En matière de financement, les Etats-Unis conservent néanmoins le leadership. Selon le Blockchain Report, les acteurs américains ont récolté 51% des fonds levés entre 2015 et 2019, contre 18% pour la Chine.

La domination des US s’est toutefois atténuée en 2019. Et les déclarations répétées du président chinois Xi Jinping en faveur de la blockchain sont susceptibles de favoriser un rééquilibrage. L’Etat doit cependant, à ce stade, être moteur du développement de la blockchain. Cela passe par des projets.

La banque centrale chinoise a d’ailleurs officialisé la création d’un fonds de 4,7 millions de dollars sur trois ans pour le financement d’une plateforme blockchain dans le trade finance. L’émission d’une monnaie numérique ou e-Yuan pourrait à long terme contester l’hégémonie du dollar. Comme le suggère JPMorgan, les Etats-Unis seraient en mesure de répliquer avec une CBDC pour préserver le statu quo au niveau mondial.


Spread the love

Miner Hashrate

Next Post

Xiaomi prepara su línea de monitores para PC "Redmi", comenzando con un monitor 1080p de 23.5" por solo U$S 86

Tue May 26 , 2020
Spread the love        Tweet      Si bien Xiaomi ya cuenta con múltiples monitores para PC en su catálogo de productos, incluyendo un enorme monitor curvo ultra-wide con resolución 3440×1440 y tasa de refresco de 144Hz, la empresa planea expandirse aún más en este mercado bajo su submarca “Redmi” con la llegada del […]
HD Tecnología

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/finappet/public_html/bitcoinminershashrate/wp-includes/functions.php on line 4673